La fin du monde ils y ont cru !!

« Un météorite s’est désintégré au-dessus de l’Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l’atmosphère. Des fragments du météorite ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk », a indiqué l’antenne locale du ministère russe des situations d’urgence dans un communiqué. Selon la même source, l’onde de choc a soufflé les vitres « des étages supérieurs des immeubles ».

Les météorités ont fait près d’un millier de blessés, selon le gouverneur de la région de Tcheliabinsk, Mikhaïl Iourevitch, cité par l’agence publique Ria Novosti. La plupart ont été touchées par des éclats de verre.

L’administration de la ville de Tcheliabinsk, citée par Interfax, a pour sa part fait état de nombreux blessés, sans donner de chiffres. « A 11 heures, nous avons de nombreux appels pour des traumatismes, des coupures et des contusions », ont indiqué les autorités locales citées par Interfax.

L’onde de choc a soufflé les vitres du bureau d’Itar-Tass dans le centre de Tcheliabinsk, a indiqué l’agence. Un mur s’est effondré dans une usine de Tcheliabinsk, selon un employé cité par Interfax, qui fait état de trois ou quatre blessés sans gravité. Le ministère des situations d’urgence a indiqué avoir mobilisé 20 000 hommes, placés en état d’alerte, et trois avions ou hélicoptères pour inspecter les territoires. Le ministère a appelé la population à ne pas céder à la panique.

A environ 200 km plus au sud-est, à Ekaterinbourg, des témoins ont vu dans le ciel la trace d’un objet en train de chuter.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>